Les 5 principaux mythes sur le CBD


Un article de Mounia Mosso

Les 5 principaux mythes sur le CBD

Même si le CBD a gagné beaucoup de popularité, il fait encore l’objet de nombreuses idées préconçues :

Peut-il faire planer ? Peut-on devenir dépendant ? Est-il dangereux pour la santé ?  

Découvrez les cinq mythes les plus courants sur le cannabidiol :

 

Mythe 1 : Le CBD peut vous faire planer

Le CBD et le THC sont les deux principaux composés présents dans le chanvre. Le THC est responsable de la sensation de “high” ressentie par les fumeurs de cannabis. Le CBD est un composant de la plante de chanvre et est donc apparenté au THC bien connu. Cependant, le THC agit dans le corps via le récepteur CB-1, ce qui entraîne un effet psychoactif dans le cerveau. Le cannabidiol (CBD), en revanche, est lié aux récepteurs CB-2 présents dans tout le corps et déclenche principalement des processus anti-inflammatoires sans aucun potentiel psychoactif. Par conséquent, les produits CBD n’ont aucun effet psychotrope et comprennent souvent moins de 0,2 pour cent de THC (une exigence légale). Par conséquent, ils ne vous fait pas “planer”, mais initient plutôt des processus de restauration dans le corps, qui peuvent être ressentis comme de la relaxation.

 

Mythe 2 : J’ai essayé le CBD pendant quelques jours mais je n’ai rien ressenti

Voici le hic : s’il n’y a jamais eu de problème à résoudre au départ, les chances que vous ressentiez quelque chose sont faibles, voire nulles. Déterminez si vous avez une condition ou un symptôme pour lequel le CBD peut vous aider avant de l’expérimenter. Si vous envisagez d’utiliser le CBD pour soulager la douleur, consultez d’abord votre médecin pour déterminer s’il est bon pour vous. Le CBD est connu pour aider l’arthrite, l’insomnie et l’anxiété, pour ne citer que quelques exemples.

 

Mythe 3 : Tout le CBD est équivalent, quelle que soit sa provenance

Un produit CBD fabriqué à partir d’un type de plante aura une composition chimique très différente d’un produit CBD fabriqué à partir d’un autre type de plante. En outre, un produit à base d’isolat de CBD sera également différent, car il ne contient aucun autre composé de chanvre/cannabis en plus du CBD.

La façon dont le CBD est consommé peut avoir un impact significatif sur ses effets. Le CBD vapote, par exemple, à des résultats différents de ceux d’une teinture ou d’un produit application topique.

 

Mythe 4 : Les isolats de CBD sont plus efficaces

Les isolats de CBD, plutôt que le CBD à spectre complet ou “plante entière”, sont souvent plus efficaces. Cependant, un nombre croissant de preuves suggère que ce n’est pas le cas. Ceci est lié à l’effet d’entourage discuté précédemment.

Pour en savoir plus sur l’effet d’entourage, consultez notre article ici.

 

Mythe 5 : plus la quantité de CBD est élevée, mieux c’est

Certaines personnes peuvent croire qu’elles ont besoin de doses importantes de CBD pour obtenir l’effet désiré. D’un autre côté, certaines personnes peuvent n’avoir besoin que de quelques gouttes d’huile. Cela est dû au fait que le système endocannabinoïde de chaque personne est unique. Par conséquent, le dosage approprié de CBD dépend de l’impact souhaité, de la puissance du produit CBD pris et du mode d’administration.

 

Toute marque de CBD digne de confiance devrait fournir des informations précises sur le dosage de ses produits, et suivre ces instructions au départ est une bonne idée. Si vous ne recevez pas les résultats souhaités, n’hésitez pas à essayer différentes doses. Il est important de se rappeler qu’augmenter votre dosage de CBD progressivement au fil du temps est la meilleure façon de procéder.

0